Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LE MONDE DU SYNDICAT SENEGALAIS EN DEUIL

Posté par: Bamba Niang| Samedi 25 mars, 2017 14:03  | Consulté 2803 fois  |  7 Réactions  |   

Le monde du Syndicat sénégalaisperd un de ses leaders les plus actifs ces cinquante dernières années.  Mor Talla Niang, ancien Secrétaire Général Adjoint de la CNTS et Ex Secrétaire Général de la SATOS, est décédé le 26 février 2017 à Dakar à l’âge de 85 ans.La lutte syndicale est orpheline  d’un syndicaliste hors pair qui a défendu, bec et ongles,les intérêts des ouvriers, travailleurs,  et de tous les oubliés du système qui n’avaient pas de voix au chapitre. La carrière syndicale de Mor Talla débuta au milieu des années 60 alors qu’il officiait comme contremaître à la Société danoise « Petersen » sise à Dakar. A l’époque le Sénégal venait juste d’acquérir son indépendance etl’homme blanc régnait encore en maître dans les institutions de la République, dans les sociétés de la place, hôpitaux etc..Comme il aimait le raconter, sa première action syndicale fut quand il organisa un soulèvement à Petersen contre la séparation « genre apartheid »des toilettes entre employés blancs et employésnoirs autochtones. Son dévouement envers les autres, son attachement à la justice, le propulsèrent très vite au-devant de toutes les luttes ouvrières jusqu’à le faire devenir Secrétaire Général Adjoint de Madia Diop à la CNTS. Il n’a jamais corroboré l’idée du syndicalisme participatif. Mor Talla Niang était le syndicaliste qui refusait tout compromis pouvant aller à l’encontre des intérêts des travailleurs. De Secrétaire Général du syndicat des corps gras, en passant par le Conseil Economique et Social, Cadre à la S.E.I.B de Diourbel,Chevalier de l’ordre National du Mérite décoré par le Président Abdou Diouf, Mor Talla Niang s’est toujours dévoué à la cause des autres.Au fil des années, il est resté lui-même préférant la compagnie des ouvriers et travailleurs journaliers. Ce grand Monsieur aimait les plus démunis plus que quiconque, il était communiste dans l’âme.  Mor Talla Niang luttait pour l’événement de l’hégémonie dominante de la classe ouvrière comme l’avait idéalisé Antonio Gramsci. D’ailleurs, il vouait une grande admiration à Lech Valesa, syndicaliste polonais devenu Président de la République  à qui ildonna le nom à son Restaurant à Diourbel.  La question qui surgit de l’œuvre syndicale de Mor Talla Niang est : Pourquoi un tel engagement ? Pourquoi cette sensibilité envers les plus faibles ?La réponse est simple, ce fils de cultivateur né à Coki(30 km de Louga), frère ainé du célèbre intellectuel et écrivain Mody Niang, a été éduqué dans les valeurs de l’humilité, de l’intégrité, de la loyauté et du partage.Sa maison était le lieu de rendez-vous au demeurant, le repas de midi partagé avec tout le monde. Il était difficile de reconnaître ses propres enfants aux autres enfants, il était le père de tout le monde. Au-delà de sa vieprofessionnelle, il a pleinement rempli sa vie familiale et sociale de par son dévouement à l’endroit de sa propre famille d’abord mais aussi à l’endroit de ses proches comme éloignés parents, ses voisins, ses connaissances en général.

Fervent talibé mouride, Mor Talla Niang a entretenu, toute sa vie durant, d’excellents rapportsd’amitié, de loyauté avec Feu Serigne  Moustapha BassirouMbacke, relations que le fils de ce dernier, en l’occurrence SerigneMoussa NawelMBACKE, a continué à sauvegarder.

A travers ce témoignage, Serigne Moussa MbackéNawel, sa famille, La FO (Force ouvrière) France, ses compagnons et amis saluent un talibé mouride, un syndicaliste authentique, un humaniste, un militant profondément sincère dans ses combats et engagements pour la défense des conditions de vie et de travail des salariés.

Paix à son âme et que la terre de Touba lui soit légère. Que Dieu l’accueille en son Paradis. AMINE.  Fatiha et 11 likhlass.

A notre bien aimé père Mor Talla NIANG qui nous manquera beaucoup.

De la part de ses enfants.

 

 

 L'auteur  Bamba Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Mon avis En Mars, 2017 (15:31 PM) 0 FansN°:1
Ce fut un grand monsieur, le Sénégal a encore perdu un homme de valeur, des espèces en voie de disparition hé oui que Dieu l accueil au paradis
Anonyme En Mars, 2017 (21:43 PM) 0 FansN°:2
Un hommage mérite diadieuf BAMBA
Anonyme En Mars, 2017 (11:25 AM) 0 FansN°:3
Toutes mes condoleances a Khadim ,a la famille Niang et a tous les amis . Nous prions vivement que le bon Dieu l accueille au paradis .Ndiawar l a bien indique Pa Niang comme l appelaient les intimes , Momar Talla Niang de son vrai nom, etait un grand syndicaliste du temps des Madia Diop , Alioune Sow , Iba Ndiaye Diadji , et de Mademba Sock Benjamin de ce quartior leaders des centrales les plus representatives. IL y a une quinzaine d annees j ai eu l opportunite de partager avec lui une formation de cadres syndicaux a Liege en Belgique. A l occasion , j ai pu mesurer l humanisme de l homme, sa sagesse mais aussi sa rigueur et sa combattivite malgre l age .IL est un modele pour les jeunes syndicalistes .Avec cette disparution le milieu syndicale perd un grand homme.Que la terre lui soit legere.
Anonyme En Mars, 2017 (11:25 AM) 0 FansN°:4
Toutes mes condoleances a Khadim ,a la famille Niang et a tous les amis . Nous prions vivement que le bon Dieu l accueille au paradis .Ndiawar l a bien indique Pa Niang comme l appelaient les intimes , Momar Talla Niang de son vrai nom, etait un grand syndicaliste du temps des Madia Diop , Alioune Sow , Iba Ndiaye Diadji , et de Mademba Sock Benjamin de ce quartior leaders des centrales les plus representatives. IL y a une quinzaine d annees j ai eu l opportunite de partager avec lui une formation de cadres syndicaux a Liege en Belgique. A l occasion , j ai pu mesurer l humanisme de l homme, sa sagesse mais aussi sa rigueur et sa combattivite malgre l age .IL est un modele pour les jeunes syndicalistes .Avec cette disparution le milieu syndicale perd un grand homme.Que la terre lui soit legere.
Anonyme En Mars, 2017 (11:17 AM) 0 FansN°:5
BRAVO A CE GRAND MONSIEUR QUE DIEU l'acceuille dans son paradis céleste; il est une référence.
Chouchi En Mars, 2017 (11:31 AM) 0 FansN°:6
un homme digne calme et respectueux est parti à jamais laissant derrière lui un immense vide pour sa famille et ses amis

Que firdaws soit sa demeure eternel

Baye Mor comme l appelait ses enfants yalla na la yalla yeureum
Chouchi En Mars, 2017 (11:31 AM) 0 FansN°:7
un homme digne calme et respectueux est parti à jamais laissant derrière lui un immense vide pour sa famille et ses amis

Que firdaws soit sa demeure eternel

Baye Mor comme l appelait ses enfants yalla na la yalla yeureum

Ajouter un commentaire

 
 
Bamba Niang
Blog crée le 28/01/2012 Visité 54078 fois 2 Articles 15 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
LE MONDE DU SYNDICAT SENEGALAIS EN DEUIL
A quand des Marabouts Révolutionnaires ???? !!!!!
Commentaires recents
Les plus populaires
LE MONDE DU SYNDICAT SENEGALAIS EN DEUIL
A quand des Marabouts Révolutionnaires ???? !!!!!